AlexielR. Team

Tokyo. De nos jours. Abingdon School est un campus réputé pour les enfants de riches. Dans ces lieu, quatre personnes sont particulièrement connus ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Aiiry] Deux filles ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nguyen Chan Rin
Fondatrice :D ♥

Fondatrice :D ♥
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Tu crois que j'suis où =.=' ... forcément devant un ordi XD

Feuille de personnage
Âge / Classe : 17 ans - Infographie (Option musique)
Caractère:
Relations:

MessageSujet: [PV Aiiry] Deux filles ...    Lun 29 Nov - 6:55

    ___Voilà une semaine que l'hiver commençait à s'installer doucement. Peu à peu, les étudiants sortaient les manteaux pour la saison qui s'annonçait une fois de plus glaciale. L'air devenait de plus en plus froid. Les gants, les bonnets, les écharpes avaient aussi fait leur apparition. Pourtant, on n'était qu'en fin novembre. Chan Rin, comme la plupart des étudiants, avait sorti le manteau. Le sien était assez long et était de couleur camel. Le camel était assez à la mode cette année. Son manteau était aussi un manteau officier, on le voyait aux jolies boutons dorés de son par dessus. Puis conformément au règlement, elle portait évidemment l'uniforme habituel. Par contre elle portait des collants en laine noirs avec des bottes plates assez simple. Sa tenue n'avait rien de très spéciale.

    ___La jeune femme marchait lentement, ennuyé par les cours et le temps. Il n'était pourtant que seize heure et le ciel s'assombrissait déjà doucement. Elle leva la tête, le ciel était joliment bleu malgré les températures proches de zéro. La veille, dû aux températures trop basses et à l'humidité, il avait neigé. Ce jour là, on pouvait encore voir les légères traces de la neige, quelques petit tas blanc qui ressemblait vaguement à du coton, c'était dû aux intempéries du jour précédent. La brune espérait sincèrement qu'il ne neigerait plus. Les paysages enneigés sont très beaux mais la neige en soi a beaucoup d'inconvénients, dont le froid et le verglas.

    ___Chan Rin se dirigea vers les dortoirs. Elle voulait vite rentré au chaud et se reposé. Sa chambre se trouvait au premier étage, ce qui était logique si on suivait numéro de sa chambre, un. Le rez-de-chaussé, il y avait le réfectoire qui était gigantesque au vue du nombres importants de pensionnaires, puis la salle commune qui servait aussi parfois de salle de fête et quelques petite salles. Il y avait deux étages où le nombre de chambres étaient impressionnant, tous les établissements ne pourraient pas se permettre cela. La chambre numéro un se trouvait au fond à gauche du premier étage.

    ___Quand Chan Rin rentra, elle se dépêcha de refermer la porte et commença d'abord par passer par le réfectoire prendre quelque chose à manger. En passant, quelques personnes la saluaient. Elle leur rendirent leurs salut rapidement. La jeune femme acheta simplement un pain melon qu'elle ouvrit directement après l'avoir acheté. Elle n'attendit pas d'être monté dans sa chambre pour le manger. Elle commença à monter les escaliers. Elle prit quelques minutes pour les monter et se dirigea vers sa chambre. Avant, elle avait cherché les clés de sa chambre. Elles n'étaient pas dans son sac alors qu'elles y étaient habituellement. Elle rechercha une nouvelle fois, mais elle ne trouva rien. Elle fouilla dans ses poches de manteau. Elles y étaient. La brune avait oublié qu'elle les avait justement mise là pour les trouver plus rapidement. Elle rentra la clé dans la serrure et tourna. Dans l'entrée, elle trouva des bagages. Cela devait être sa colocataire. Depuis qu'elle était entré à Abingdon School, c'est à dire depuis qu'elle a six ans, elle s'est toujours retrouvé seule dans sa chambre. Certaine personne l'enviait de pouvoir profiter d'une chambre à elle toute seule. Et se n'est que maintenant qu'on lui avait attribué une colocataire. On lui avait dit qu'elle se nommait Weiss Aiiry, rien de plus. La brune était un peu nerveuse à l'idée de devoir vivre avec quelqu'un d'autre et elle espérait au fond d'elle qu'elles s'entendraient bien. Chan Rin n'était pas douée pour se créer des liens amicaux. Les gens aimaient simplement l'observer de loin, c'était ce qu'elle avait compris au fil des années. Or, ce que voulait profondément la jeune femme c'était pouvoir être « comme tous le monde ».

    ___Elle commença par posé son sac à côté de son bureau. En passant elle jeta l'emballage du pain melon. Elle enleva son manteau qu'elle rangea ensuite dans l'armoire puis enleva ses chaussures et les posa à leur place habituelle. Puis elle s'allongea sur son lit. Dehors, le ciel était devenu bleu nuit. Elle regarda l'agitation qui se passait dehors tout en se blottissant dans son oreiller. Elle remonta un peu la couette et doucement, la fatigue prit le dessus, ses paupières se fermèrent et Morphée l'emmena. Elle avait oublié d'enlever ses lentilles.

    ____Une demi-heure plus tard, elle commençait à s'éveiller. Il était seize heures quarante environ. Chan Rin ouvrit doucement les yeux. Elle s'était réveillé suite à des bruits. La brune se releva, passa une main dans ses cheveux pour se recoiffer légèrement et elle remarqua une jeune femme d'environ son âge avec une longue chevelure argenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alexielr-team.forums-actifs.com
Weiss Aiiry

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/11/2010
Localisation : dans son monde arc-en-ciel

Feuille de personnage
Âge / Classe : âge: 16, classe: aucune X)
Caractère:
Relations:

MessageSujet: Re: [PV Aiiry] Deux filles ...    Lun 29 Nov - 9:52

C'était le début de l'hiver. Le froid se faisait ressentir et la neige arrivait. Aiiry aimait bien cette saison. Mais seulement pour la beauté de cette blancheur qui tombait du ciel. Un paysage enneigé était toujours beau à prendre en photo. Bien sur il fallait choisir son lieu. Mais prendre des flocons qui virevolte dans l'aire, en photo rendait toujours de jolies clichés.

La demoiselle se trouvait assise sur un banc, son appareil, comme toujours, entre les mains. Position ordinaire vous me direz. Oui, sauf que cette jeune fille ne s'était pas assise comme il était habituel de voir des gens assis sur des bancs. Elle était plutôt couchée sur le banc et les jambes qui se balançaient sur le dossier. Et oui, là en effet, position plutôt bizarre. Ce qui lui valait d'attirer tous les regards de chaque personne qui passait devant elle. Et à tous sans exception, elle le lançait un regard renversé, vu qu'elle avait la tête à l'envers, et ce regard voulait dire quelque chose genre « ben quoi! ».

Après avoir prit deux trois photo, la jeune fille sentit le froid la faire frissonner. Il était peut être temps de rentrer se mettre au chaud. Ou du moins, il était temps d'y songer! Faisant passer ses jambes sur le côté, elle se rassit convenablement sur le banc. Le ciel commençait à s'assombrir. Oui il était l'heure de rentrer. D'autant plus qu'une page de devoir l'attendait. Et rien qu'en y pensant, la demoiselle poussa un long soupire.
Elle avait déjà des devoirs, beaucoup pour elle, alors qu'elle était arrivée le matin même. Heureusement à son arrivée on lui avait permis de poser ses affaires dans ce qui serait sa chambre, sinon comme autre choix, elle avait eu de les poser à l'accueil, ce qui n'était pas très pratique car elle aurait dut les récupérer avant la fermeture de cet dernier lieux. Surtout, si comme cette jeune fille, on aimait prendre son temps. Et sinon, autre option aussi, se les trimballer avec elle toute la journée. Plutôt pas très intéressant comme solution et encombrant.

En se levant du banc, elle ramassa son sac bandoulière qu'elle avait laissé trainer à côté. Puis elle se dirigea vers le côté des dortoirs. Elle connaissait le chemin pour sa chambre. Autre avantage d'y avoir posé ses affaires. Aiiry savait aussi que sa chambre serait partagée avec une autre élève. Une jeune fille qui avait l'habitude des lieux, lui avait-on dit. Cool, avait-elle pensé, comme cela si elle avait des questions sur l'école, elle pourrait lui répondre. Bien qu'il soit rare que la jeune Aiiry engage la conversation. Mais il faut bien dire que ça lui arrivait. Même si c'était pas pour s'en faire une amie, elle espérait quand même ne pas s'en faire une ennemi. Ça serait dommage, surtout si elles devaient partager leur chambre.
Continuant d'avancer vers sa chambre, elle arrivait au niveau du bâtiment et y entra, elle se dirigeait, maintenant, dans la direction des escaliers. Sa chambre se trouvait à l'étage, à gauche tout au fond du couloir. Facile de s'en souvenir, le chemin était simple, et c'était très bien ainsi. La jeune fille, marchant encore, tentait de se faire une idée du genre de fille que pourrait être sa colocataire. Arrivée aux escaliers, elle manqua de se ramasser en manquant la première marche. Ne pensant plus à sa colocataire, qu'elle allait de toute façon bientôt rencontrer, elle se concentra sur son avancée, pour ne pas renouveler ou carrément tomber.

Arrivant devant sa porte, elle espéra ne pas avoir besoin de sa clé, car, après qu'on lui ai donnée ce matin, elle l'avait fourrée dans son sac et n'avait pas vraiment envie de se mettre à la chercher. Elle ouvrit la porte. Pas besoin de clé, sa colocataire devait donc se trouver dans sa chambre. Aiiry lança un salut qui resta sans réponse. Encore à l'entrée, elle se demanda si il y avait bien quelqu'un. Faisant le silence, elle eu comme réponse, le silence. Sauf en tendant bien l'oreille, elle entendait une faible respiration. Quittant ses chaussures, comme on lui avait appris dans ce pays, à l'entrée, elle s'aventura dans la chambre. Sur un lit, il y avait une demoiselle qui semblait dormir. Elle comprit ainsi le silence. Aiiry fit donc attention à ne pas faire trop de bruit pour ne pas déranger la sieste de l'inconnue.

Elle fit rapidement le tour des lieux, puis posa son sac au pied du bureau qui semblait inoccupé et s'assit sur le lit qui allait avec. Elle regarda sa colocataire. Maintenant qu'elle l'avait sous les yeux, c'était plus simple de se faire une idée de qui elle pouvait être. Mais bien sur cela resterait une idée tant qu'elles n'auraient pas échangé quelques mots. Visage fin, aux trait doux, une taille qui à première vue semblait fine et grande, une peau pâle entouré de mèches brune aux reflets violacé, couleurs des yeux encore inconnues.

Depuis déjà dix bonnes minutes, Aiiry détaillait cette jeune fille qui dormait, semblait-il, d'un sommeil profond. Elle ne l'avait ni entendue arrivée, ni parler, ni même lorsqu'elle était venue jusqu'au lit inoccupé, qui se trouvait vraiment pas loin. Peut être était-elle tout simplement bien fatiguée. En tout cas, Aiiry se leva, il était temps d'envisager de s'installer enfin et de ranger ses affaires. Après elle devrait rattraper les cours qu'elle avait manqué et faire ses devoirs. Au moins le minimum, lui avait-on dit pour son premier jour ici.

Elle se leva donc, et alla chercher ses affaires qui se trouvaient encore dans le hall de la chambre. Et en revenant près du lit, elle les posa dessus et ouvrit le premier sac. Elle extirpa quelques vêtements qu'elle mit à côté du sac sur le lit. Une fois le sac vide, elle le poussa pour lui laisser la place de trier. Et le sac tomba par terre. Elle se baissa pour le ramasser, et se retourna remarquant ainsi que sa colocataire était réveillée!

-Je t'ai réveillée?

Elle demandait en regardant la jeune fille dans les yeux. Des yeux qu'elle découvrait de couleur violet. Surement des lentilles, en tout cas l'effet était là! Un beau violet bien marqué qui contrastait avec la peau pâle de la demoiselle, il ressortait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nguyen Chan Rin
Fondatrice :D ♥

Fondatrice :D ♥
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Tu crois que j'suis où =.=' ... forcément devant un ordi XD

Feuille de personnage
Âge / Classe : 17 ans - Infographie (Option musique)
Caractère:
Relations:

MessageSujet: Re: [PV Aiiry] Deux filles ...    Mar 30 Nov - 6:17

    __Devant elle, se trouvait une jolie jeune femme avec de longs cheveux argentés. Elle avait l'air insouciante avec les quelques traces de neiges qui restaient sur ses cheveux. La neige n'était pas vraiment visible dû à la singulière coloration de la jeune femme. Cette dernière devait être sa colocataire, Weiss Aiiry. Tout autour d'elle, une multitude de vêtements étaient pliés. La nouvelle devait probablement être entrain de ranger ses affaires dans l'armoire devant laquelle elle se trouvait. Aiiry lui demanda si elle l'avait réveillé. Il était évident que oui, voyant combien le sommeil de Chan Rin semblait profond. Mais pour une première rencontre, se n'était pas vraiment un bon départ. La brune lui sourit doucement, hypocritement comme il lui en était venu l'habitude et lui répondit poliment :

    __« Pas du tout. Tu es Weiss Aiiry je présume ? Je suis ta colocataire, Nguyen Chan Rin. »

    __Sa colocataire l'avait regardé dans les yeux. Chan Rin pouvait présumé que soit l'argentée était directe ou bien elle était simplement comme d'autres personnes qui étaient attirés par la singulière couleur de ses yeux. La brune avait d'ailleurs un peu mal aux yeux. Elle se leva et alla à la coiffeuse pour voir son reflet. Ses yeux avaient une légère rougeur. La jeune femme avait oublié d'enlever ses lentilles. Elle soupira légèrement, prit une solution hydroalcoolique pour enlever toutes les bactéries sur ses mains et enleva ses lentilles. En même temps, en essayant de continué un semblant de conversation, elle lui demanda :

    __« Tu es arrivé il y a longtemps ? »

    __La myope prit la solution nettoyante pour les lentilles et le fit rapidement. Elle continua ce qu'elle devait faire pour le bon état de ses lentilles et elle retourna au niveau de son lit pour chercher dans le tiroir de sa table de chevet ses lunettes. La monture était rectangulaire, noire, assez simple. Chan Rin avec des lunettes lui donnait un air plus intelligente que belle. A la base, Chan Rin voulait plutôt être reconnu pour ses bonnes notes et son intelligence que pour « sa beauté ». Elle se savait « belle », mais n'aimait pas vraiment les compliments et au fond, elle se trouvait vraiment laide. Si physiquement elle était plutôt agréable à regarder, son caractère lui était vraiment disgracieux. Elle le savait, mais elle ne voulait pas vraiment changer.

    __La brune se retourna vers Aiiry et lui proposa gentiment de l'aider dans son rangement. En réalité, si dit ainsi cela avait l'air plutôt amical et gentil, c'était plutôt car elle n'aimait pas vraiment le désordre ou le changement.

    __« Tu veux que je t'aide ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alexielr-team.forums-actifs.com
Weiss Aiiry

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/11/2010
Localisation : dans son monde arc-en-ciel

Feuille de personnage
Âge / Classe : âge: 16, classe: aucune X)
Caractère:
Relations:

MessageSujet: Re: [PV Aiiry] Deux filles ...    Mer 1 Déc - 22:43

« Pas du tout. Tu es Weiss Aiiry je présume ? Je suis ta colocataire, Nguyen Chan Rin. »

Cela était la réponse que la jeune fille aux yeux singulièrement violet donnait à Aiiry. Ainsi elle ne l'avait pas réveillée. Tant mieux, elle n'aurait pas à s'excuser! Cette jeune fille, qui se tenait en face de la demoiselle aux yeux miel dorés, savait qui elle était. On avait du lui dire qu'une colocataire arriverait dans la journée. Elle se présenta aussi. Nguyen Chan Rin. Un nom peu courant et pas japonais. Encore moins américain!

La demoiselle Rin se leva et se dirigea vers le miroir, qui lui renvoya son image. Que faisait-elle? Aiiry ne tarda pas à le savoir quand elle vit la brunette se passer une solution alcoolisée sur les mains et enlever ses lentilles! Elle avait donc vu juste, la couleur violette de ses yeux n'était pas naturelle. Ça ne la dérangeait pas, chacun fait ce qu'il veut! Et on dira même que cela intéressait demoiselle Weiss. Bien qu'elle ne le montre pas et qu'elle affiche une profonde indifférence, cette jeune fille était de nature assez curieuse.
Enfin, elle devait ranger. Elle laissa donc sa colocataire à ses lentilles et se retourna sur ses affaires pour reprendre ce qu'elle avait entreprit. Trier puis ranger le tout.

« Tu es arrivé il y a longtemps ? »

Sans se retourner pour la regarder, elle écouta se que lui disait sa camarade de chambre. Arrivée? Ben elle était ici depuis ce matin, sinon dans la chambre cela faisait dix ou quinze minutes. Et sinon au Japon, elle y était depuis deux semaines et trois jours. Alors dans quel sens prendre la question.
En prenant sa deuxième valise, qu'elle ouvrit et vida, elle répondit:

-Je suis au Japon depuis deux semaine environs, depuis ce matin dans cette école et dix minutes dans cette chambre!

Option facilitée! Elle donnait les trois réponse, ainsi la jeune fille n'aurait pas à reformuler sa question si Aiiry avait répondue à côté.
Finissant de vider son sac elle le poussa, faisant cette fois attention qu'il ne tombe pas. Même si l'autre demoiselle ne dormait plus, ce n'était pas une raison pour faire du bruit. Le silence est toujours plus reposant. Deux sac de vêtements, un vanity pour ses affaires de toilettes, et pour son maquillage, son sac de cours, et un autre sac pour le superflu, tel que appareil photo, ordinateur, i-pod et autre. Cela faisait beaucoup! Mais il faut dire aussi que c'était pas demain la veille qu'elle allait retourner chez elle. En Amérique!

Elle soupira. Son pays allait lui manquer. Et son seul vrai ami aussi. Oui, elle n'en avait qu'un sur qui elle pouvait compter. Cameron, elle avait toujours put compter sur lui, pourtant ça n'avait pas été facile au début, et c'était même très mal partit. Ce qui avait décidé la demoiselle à partir si loin de chez elle, fut le faite que monsieur avait développé plus que de l'amitié pour elle, et qu'il le lui avait confié. Perdue, elle n'avait su comment répondre et avait fui. Maintenant il devait lui en vouloir et surement qu'il ne voudrait plus la revoir. Compréhensible, elle avait mal réagit.

« (Tu veux que je) t'aide ? »


Elle se retourna vers sa colocataire qui venait de la tirer de ses souvenirs. Aiiry n'avait pas entendue le début de ce qui lui semblait être une question, mais le dernier mot étant ''aide'', elle en comprit le sens. La demoiselle à la chevelure blanche regarda sa camarade qui à présent portait des lunettes. Ainsi elle ne portait pas des lentilles seulement pour changer la couleur de ses yeux. Elle en profitait juste.
La demoiselle se remit à ses affaires haussant les épaules et lançant avec indifférence:

-À deux ça ira plus vite, mais ne te force pas à m'aider si tu n'en as pas envie!

Elle ne voulait pas jouer les rabat-joie, mais ne voulait pas non plus qu'on la prenne en pitié. Elle avait beaucoup à ranger, mais une fois que tout serait trié, ça sera rapide. S'attelant à la tâche du rangement, elle posa une question. Bien qu'elle ne soit pas du genre à entamer les discutions, elle allait tout de même partager cette chambre avec la demoiselle, autant faire en sorte de ne pas s'entendre trop mal avec cette dernière.

-Ton nom n'est pas japonais, non?


Peut être se trompait-elle? Cela faisait si peu de temps qu'elle était ici. Et même si on pouvait en douter car elle parlait très bien la langue, elle devait cela à son père, d'origine japonaise, depuis qu'elle était toute petite il lui parlait dans sa langue natale, plus facile pour lui. Comme cela, elle parlait anglais et japonais. Un bon point sur lequel elle pouvait remercier ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nguyen Chan Rin
Fondatrice :D ♥

Fondatrice :D ♥
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 21
Localisation : Tu crois que j'suis où =.=' ... forcément devant un ordi XD

Feuille de personnage
Âge / Classe : 17 ans - Infographie (Option musique)
Caractère:
Relations:

MessageSujet: Re: [PV Aiiry] Deux filles ...    Jeu 2 Déc - 7:12

    __Chan Rin était encore en train d'enlever ses lentilles lorsque Aiiry lui répondit qu'elle était arrivé au Japon depuis environ deux semaines, à Abingdon School depuis ce matin et finalement dans cette chambre depuis seulement dix minutes. La jeune femme à la chevelure argentée avait été bien précise. Ce qui n'était pas plus mal se dit simplement la brune. Cette dernière trouva assez étrange le fait est que la jeune femme aux iris ambrées parle si bien la langue japonaise alors qu'elle semblait plutôt l'air américaine ou anglaise, mais pas totalement non plus.

    __« Pourtant tu me semble parler couramment le japonais. Tu as appris le japonais auparavant ? lui fit-elle remarquer. Ton premier jour s'est bien passé ? »

    __Aucune des deux filles ne s'étaient retournées pour parler. Chan Rin voyait qu'Aiiry ne s'était pas retourner grâce au miroir. La brune avait constamment un ton assez neutre, plutôt poli ; hypocrite. Comme elle en avait l'habitude. Elle semblait ainsi très sympathique mais en réalité elle est plutôt froide. Malgré ses paroles plutôt amicale, son visage exprimait toujours un ennuie et une nonchalance, pourtant malgré cette expression, cela lui donnait un léger charme.

    __Quand Chan Rin lui proposa de l'aider, cette fois ci, l'argentée se retourna pour lui répondre qu'elle acceptait, qu'ainsi cela irait plus vite mais que la brune n'avait pas à se forcer. Elle remonta un peu ses lunettes et avec un sourire, évidemment hypocrite, lui répondit :

    __« Cela ne me gêne pas du tout. Par quoi tu veux que je commence ? »

    __Comme la plupart des personnes qui emménageaient dans le dortoir, ils avaient énormément de bagages, mais généralement se sont plutôt des filles qui viennent le plus chargées. Aiiry n'échappait pas à cette généralité. En effet, avec ses deux grosses valises de vêtements et d'autres sacs qui semblaient bien remplis, elle était loin des bagages masculins qui se résumait parfois à simplement un petit sac de voyages avec le minimum nécessaire.
    Chan Rin avait emménagé ici depuis bien longtemps donc elle ne se rappelait de l'importance de ses bagages, mais il devait y en avoir beaucoup vu la distance avec son chez elle. Mais même là bas, elle ne se sentait pas réellement « chez elle » étant donné qu'elle passait le plus clair de son temps à Abingdon School, elle ne rentrait que rarement au Vietnam là où vivait sa famille. Mais ils migraient aussi parfois dans leur seconde demeure qui était en Corée du Sud, pays cher de sa mère. « Chez elle », la brune n'étant pas très proche de ses frères et de sa sœur, elle se sentait plutôt comme une étrangère. Seulement, même dans l'établissement on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était chez elle étant donné qu'elle n'est pas vraiment proche de qui que ce soi.
    La brune se mit à côté de sa colocataire et commença à l'aider.

    __« Ton nom n'est pas japonais, non ? lui demanda Aiiry. »

    __L'argentée était tombé juste, Chan Rin était bien asiatique, cela se voyait évidemment sur son visage mais avec un nom pareil il était aussi flagrant qu'elle n'était pas japonaise malgré son expression dans cette langue qui était très fluide et naturelle. La brune lui répondit avec le sourire :

    __« En effet, je suis d'origine vietnamienne et coréenne, comme une majorité de personnes dans l'établissement. Et toi ? Tu me sembles être métissée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alexielr-team.forums-actifs.com
Weiss Aiiry

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/11/2010
Localisation : dans son monde arc-en-ciel

Feuille de personnage
Âge / Classe : âge: 16, classe: aucune X)
Caractère:
Relations:

MessageSujet: Re: [PV Aiiry] Deux filles ...    Ven 3 Déc - 9:50

Quand Aiiry avait annoncée n'être arrivée au Japon depuis seulement deux semaines, la réponse de Chan Rin ne se fit pas attendre. Bien que la jeune fille à la couleur de cheveux singulièrement blanche tourne le dos à sa colocataire, cela ne l'empêchait pas d'écouter ce que cette dernière lui disait. La brunette abordait un ton neutre, et disons même polit. Voulant quand même partir sur de bonne base pour sa ''nouvelle vie'', Aiiry suivait un peu. Elle prenait exemple sur cette demoiselle pour lui répondre. Juste histoire de ne pas choquer de suite sa collègue de chambre. Elles allaient quand même passer pas mal de temps ensemble, et pour ainsi dire, les nuits, les soirées, les levés. Enfin bref, tout ce qui se rapporte à l'espace de la chambre!

Mais revenons à nos agneaux … euh, moutons. Reprenons le file de la discutions. Demoiselle Rin, bien que n'y mettant pas le ton, semblait s'étonner d'entendre Aiiry parler couramment le japonais. Elle se doutait bien que celle-ci l'avait appris auparavant. Et elle avait raison, bien que ce ne soit pas vraiment appris. C'était un peu sa langue maternelle, avec l'anglais. Cela elle le devait à ses parents, ceux-ci qui avait eu la bonne idée de se mélanger malgré leurs deux cultures différentes. La brune lui demandait ensuite si sa première journée ici c'était bien passée.

Elle avait été suivit par un petit chien toute la journée, un élève de sa classe désigné pour lui faire visiter l'établissement et faire en sorte qu'elle ne se perde pas. Elle avait du se présenter à chacun de ses professeurs et à chaque fois qu'elle changeait de salle, elle qui voulait être discrète, c'était raté. Pendant les pauses, elle n'eut pas un moment pour elle, tout le monde voulant connaître la jeune américaine. Pourquoi être venue ici? Comment était-ce aux états-unis? Les questions fusaient dans tous les sens, et cela n'allait pas s'arrêter de si tôt. Et rien qu'en repensant à tout ça, elle lâcha un bref soupire.

-Ouais, bonne journée!

Bien sur la jeune fille mentait. Mais c'était bien trop long à expliquer et si elle lui disait que non, elle devrait surement encore repartir dans un monologue dont elle n'avait aucune envie de faire. Elle avait trop parlé toute cette journée. Elle en était épuisée, et pourtant ce n'était que des questions auxquelles elle avait du répondre.
Ensuite en à peine quelques mots, elle fit comprendre à la demoiselle brune le faite qu'elle parle si bien la langue de ce pays.

-Mon père est japonais.

Pourquoi en dire beaucoup quand on peut faire court. C'était l'optique de la miss. Faire le plus court possible, et cela décourageait beaucoup de gens, il n'aiment pas vraiment les personnes qui ont peu de conversation. Et il faut préciser que la demoiselle à la blanche chevelure n'était pas du genre à faire de long discours. Il lui arrive de répondre, mais il se peut que ce soit autre chose que la vérité, il lui arrive de ne pas répondre du tout, snob totale, et si vous lui plaisez assez pour l'intéresser, alors elle vous répondra presque honnêtement à chaque fois.
Alors que Chan Rin proposait son aide, les deux jeunes filles se faisaient face. Aiiry lui avait dit que si elle le voulait, ça lui permettrait d'aller plus vite, mais qu'elle n'avait pas à se forcer. L'autre demoiselle en remontant ces lunettes sur son nez, lui affirma que cela ne la gênait pas du tout, et elle lui demandait même par quoi commencer. Aiiry en se retournant évalua le travail qui l'attendait et lui désigna l'autre bout du lit.

-Commence par là!


Quand à elle, elle commencerait par l'autre côté. Et après ces paroles, toutes deux se mirent au rangement. Chacune d'un côté et pourtant côte à côte, faisant des allées et retour à la commode elles se croisaient.
La brune répondit aussi à la dernière question d'Aiiry, celle qui se portait sur ses origines. Elle était tombée juste, la demoiselle n'était pas japonaise. Vietnamienne et coréenne, comme la majorité de gens de cette école. Ensuite elle rajouta une question, une simple question. En faite elle renvoyait la propre question de la jeune fille à elle-même. La demoiselle avec ces lunettes n'était pas que jolie, elle était aussi futée. Elle avait remarqué que Aiiry n'était pas japonaise, ou du moins pas que japonaise. Elle parlait carrément de métissage. Et elle avait raison.

-Japonaise et américaine.

Ça devait se voir à son visage qu'elle n'était pas une simple japonaise, car ce n'était pas la première à le lui demander. Et il faut dire aussi qu'elle tenait beaucoup de sa mère. De son père, elle avait les yeux un peu bridés, et la couleur de peau, plutôt pâle, matte.
Elle se surprenait un peu là, tout en rangeant, elle continuait de parler avec sa colocataire et pourtant, ranger n'était pas son fort et la parlote non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV Aiiry] Deux filles ...    

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV Aiiry] Deux filles ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux filles en manque de rp*regarde ses mains qui tremble*
» Altercation entre deux filles de la mafia [Liv']
» La légende épique... de deux filles qui vont à l'école
» Les colocs…
» "Combats pour la vie, ou meurt" [Cathane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AlexielR. Team :: Administration - HRP :: Dortoirs :: Chambre n°1-
Sauter vers: